Revenir aux actualités
10 Septembre 2021

Jean Castex, le Premier Ministre, a confirmé début septembre le renouvellement de la prolongation du plan de relance de l’apprentissage.

Un dispositif d'aides pour booster l'alternance

La prime à l’embauche d’un alternant en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation est prolongée jusqu'à fin juin 2022 pour les entreprises :

  • 5 000 euros pour un jeune de moins de 18 ans,
  • 8 000 euros entre 18 et 30 ans.

La première année aura donc un coût quasiment neutre pour une entreprise hors charges sur les salaires. En effet, le salaire minimum d’un apprenti la première année est de 416 euros par mois s’il a 16 ou 17 ans, de 662 euros s’il a entre 18 et 20 ans. Pour les apprentis entre 21 et 25 ans, cela représentera un reste à charge de 175 euros par mois.

Le déclenchement du versement de cette aide exceptionnelle sera conditionné au dépôt du contrat d’apprentissage auprès de l’OPCO.

Elle est sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés. Pour les entreprises de plus de 250 salariés, elle est soumise au respect du quota légal de 5 % d’alternants dans l’effectif.

Revenir aux actualités